Concours

Recommander

ouiaucpe

Lundi 10 avril 1 10 /04 /Avr 23:02

 

C’était à prévoir, le gouvernement a reculé et s’est plié aux exigences d’une poignée d’agitateurs.

En ce lundi 10 mars au matin, Chirac a annoncé qu’il achevait le CPE, mais qu’en revanche une nouvelle proposition de loi visant à accorder un"aide de l'Etat aux employeurs qui embaucheront des « jeunes en difficulté en contrat à durée indéterminée ».

Le gouvernement Villepin a tenté d’instaurer une mesure permettant aux jeunes, plus touchés par la chômage que la moyenne, d’acquérir une situation stable. Evidemment dès que l’ombre d’une réforme plane, l’hydre gauchiste refait surface.

Le blocage des universités étant le seul moyen dont dispose la gauche pour faire parler d’elle, et donner l’impression d’être majoritaire, le second semestre de dizaine de milliers d’étudiants a été saboté par une minorité braillarde.

Les manifestations anti-CPE, pour être des « succès », ont du rassembler tout et n’importe quoi, de l’étudiant qui ne sait pas ce qu’il fait là mais qui suit les copains pour l’ambiance bière et joints, aux émeutiers de banlieues qui se sont fort bien amusés, sans oublier évidemment les syndicats nationaux bien connus pour leurs capacités de nuisance. Nous avons ainsi vu des fonctionnaires manifester contre la « précarité », c’est un curieux paradoxe lorsqu’on sait que les fonctionnaires sont bénéficiaires des privilèges républicains leur assurant sécurité de l’emploi et salaire confortable. La gauche conserve son rôle d’ennemi numéro un du travail.

Les milliers de manifestants ayant défilé dans les rues représentent une infime minorité de Français, et, n’étaient pour la plupart, aucunement concernés par le CPE.

Les occupations des universités et les manifestations violentes ont provoqué d’immenses dégâts: destruction de salles de cours, de livres, de matériel universitaire, de commerces, incendies de voitures, murs de la ville souillés par des tags en tout genre, agressions particulièrement violentes, etc, etc, la liste serait trop longue à détailler. L’ambiance festive instaurée par les manifestants fut si funeste que plusieurs pays ont appelé leurs resortissants à éviter la France.

La facture est particulièrement lourde, et nous savons déjà que ce ne sont pas les responsables qui la paieront.

Il est inadmissible de voir que dans un pays qui se veut démocratique, les décisions de l’assemblée élue sont foulées au pied par une minorité.

Le gouvernement Villepin a fait preuve de lacheté en cédant à la pression de la rue, sachant qu’en plus, il a laissé libre court à toutes les dérives en donnant aux forces de l’ordre des consignes de retenue. Les droits de la majorité des étudiants souhaitant travailler ont été bafoués au bénéfice d’une poignée de privilégiés. En accédant aux revendications des fauteurs de trouble, le gouvernement leur a offert une légitimité.

Mouvement etudiant indépendant, le RED soutenait le gouvernement quand il faisait preuve de volonté de réformer . Désormais nous ne pouvons que prendre acte de leur absence totale de courage

www.red-fac.com

Par Comité étudiant de soutien au CPE - Publié dans : ouiaucpe
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Jeudi 9 mars 4 09 /03 /Mars 08:39

Blocage des facs, ça suffit!

Manifestation dimanche 12 mars, 15h, place de la Sorbonne.

Nous réclamerons l'évacuation des universités bloquées afin que les cours puissent enfin reprendre dans des conditions normales.

Etudiants, quelle que soit votre couleur politique, venez vous faire entendre.

Par Comité étudiant de soutien au CPE - Publié dans : ouiaucpe
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Jeudi 2 mars 4 02 /03 /Mars 10:35

Mercredi 22 février, le RED organisait un dîner débat autour de la question du CPE.

Une trentaine de personnes a répondu présente à notre invitation, plusieurs intervenants ont témoigné de leur expérience, étudiants, chefs d'entreprise, et jeunes diplômés à la recherche d'un emploi. Cest témoignages fort enrichissants nous ont permis de mieux comprendre ce qu'était le CPE, et quel intérêt nous pouvions y trouver, que ce soit les jeunes, ou les chefs d'entreprise.

A l'issue des interventions, les participants, indécis, favorables, ou hostiles au CPE, ont pu poser leurs questions et donner leur opinion sur la question.

 

Par Comité étudiant de soutien au CPE - Publié dans : ouiaucpe
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Mardi 14 février 2 14 /02 /Fév 19:23

Le RED sur Radio Courtoisie.

 

 

Un représentant du Rassemblement Etudiant de Droite sera l'invité Olivier Pichon lors de son Libre journal sur le CPE  le Jeudi 16 Février  à 18h30 sur Radio Courtoisie.

 

 

Fréquences :

 

Paris Ile-de-France :                95,6 Mhz

Chartres :                                104,5 Mhz

Le Mans :                                98,8 Mhz

Le Havre :                               101,1 Mhz

Caen :                                     100,6 Mhz

Cherbourg :                             87,8 Mhz

Par Comité étudiant de soutien au CPE - Publié dans : ouiaucpe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 13 février 1 13 /02 /Fév 09:12

         On aurait pu craindre à une reculade de la part du gouvernement sur le CPE. Cette fois ci il semble vouloir faire preuve de fermeté en utilisant le 49-3 pour faire adopter le texte.

Cette adoption rapide de ce projeta été permise par l'échec de la mobilisation des syndicats de gauche. Mais notre combat est loin d'être fini, ceux-ci prévoient une manif le 7 mars c'est pour cela que le RED et le comité de soutien au CPE continueront leur travail d'explication et d'information sur le contrat premiére embauche.

      PARIS (AFP) - Dominique de Villepin maintient fermement son cap sur le Contrat première embauche (CPE) mais se montre désormais très prudent sur l'éventuelle création d'un contrat de travail unique, dans un entretien à paraître lundi dans le quotidien Le Figaro.

N'entendant pas modifier son calendrier malgré la poursuite de la mobilisation contre le CPE, qui laisse les Français sceptiques selon les sondages et qui est synonyme de précarité accrue pour ses opposants, le Premier ministre veut qu'il soit, dans le cadre du projet de loi sur l'égalité des chances, "adopté dans le courant du mois de mars".

 

M. de Villepin, qui "écoute attentivement" les jeunes, dit comprendre "leurs inquiétudes" et "leurs interrogations", notamment "sur la période initiale de deux ans" durant laquelle l'employeur peut licencier le titulaire d'un CPE sans avoir à justifier sa décision.

 

Mais, selon lui, "l'intérêt d'une entreprise qui a formé un salarié, c'est de le garder le plus longtemps possible".

 

Rejetant toute critique sur une remise en cause du modèle social français, M. de Villepin estime que son objectif est "au contraire d'offrir à tous les jeunes un accès rapide et sûr à l'emploi auquel il n'ont pas le droit aujourd'hui" et affirme que "c'est impossible avec les instruments actuels".

 

"Je refuse que la France reste la lanterne rouge du chômage en Europe. La sécurité passe par le changement: un changement fidèle à nos valeurs, à ce que nous sommes (...). Il n'y pas de fatalité au chômage", ajoute-t-il en appelant les syndicats à ne pas faire le choix de "l'immobilisme" mais de "l'avenir".

 

Il réaffirme par ailleurs qu'il n'a recouru à l'article 49.3 (adoption sans vote du texte) sur le texte qu'en raison de "l'obstruction" et du "blocage" de la gauche, une opposition qu'il accuse au passage de ne pas être "responsable" et de "tourner le dos à l'avenir".

 

Interrogé sur un éventuel durcissement de la contestation contre le CPE, comme cela avait été le cas en 1994 contre le CIP, ou Smic-jeunes, d'Edouard Balladur, il semble plutôt serein.

 

Le CPE "est un vrai contrat de travail, avec une vraie rémunération", rappelle-t-il et "la majorité est aujourd'hui unie derrière le gouvernement". Une façon de reconnaître que les chiraquiens n'avaient eux pas facilité la tâche à M. Balladur.

 

La mobilisation anti-CPE semble toutefois inciter M. de Villepin à jouer dorénavant la carte de la prudence dans la poursuite de la réforme du code du travail.

Par Comité étudiant de soutien au CPE - Publié dans : ouiaucpe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus